Acier inoxydable ferritique : la solution économique en usinage

Equipo Ferros Planes

Acero inoxidable

Última modificación: 29 octobre 2020

Reconnus pour leur bonne ductilité, leur résistance à la corrosion, à l’oxydation, à la pression et à la fissuration, les aciers ferritiques sont couramment utilisés dans les applications automobiles, les ustensiles de cuisine et les équipements industriels, car il s’agit des aciers qui incorporent des éléments de la ferrite, qui contiennent une forte proportion de chrome (entre 10,5% et 27%), une faible proportion de carbone avec très peu ou pas de nickel. En plus, ils sont magnétiques.

La ferrite est une manière dont les atomes de fer et de carbone sont disposés, avec une structure cristalline de type cubique centrée sur le corps, c’est-à-dire composée d’une cellule d’atome cubique avec un atome au centre (voir plus ici)

Austénitique Ferritique
Résistance à la corrosion Haute Moyenne
Réponse magnétique Généralement non Oui
Soudabilité Très haute Faible
Résistance à hautes températures Très haute Faible
Résistance à basses températures Très haute Faible
Ductilité Très haute Moyenne
Rythme de durcissement Très haut Moyen
Durcissable À froid Non

La solution acier la plus économique

La composition chimique de l’acier inoxydable ferritique, avec une faible présence de carbone et de nickel, les rend moins solides et moins résistants à la corrosion que les nuances austénitiques (séries 200 et 300), mais ils ont de meilleures propriétés pour l’ingénierie.

C’est aussi la faible présence de nickel et de chrome qui fait de ce type d’acier un matériau plus économique (tandis que les austénitiques ont un coût plus élevé car ils contiennent des matériaux très divers, tels que le molybdène, le silicium, l’aluminium, le titane et le niobium qui donnent des caractéristiques différentes).

Les ferritiques ne permettent pas d’être travaillés à froid afin de se renforcer, en raison de leur difficulté à souder, car ils provoquent une croissance du grain dans la zone de chaleur affectée et une réduction de la ductilité et d’éventuelles fissures. Cependant, l’augmentation de la teneur en chrome et en molybdène propre des aciers ferritiques augmente la résistance à la corrosion.

Ces problèmes de microstructure engendrés par le soudage limitent l’utilisation de ce type d’aciers inoxydables à des épaisseurs très minces et, par conséquent, ils ne sont pas utilisés dans la construction de structures et de conteneurs lourds comme c’est le cas avec les austénitiques.

Les séries de l’acier inoxydable ferritique

L’acier inoxydable ferritique appartient à la série 400 AISI (American Iron & Steel Institute), avec des nuances qui maintiennent une structure ferritique stable de la température ambiante au point de fusion. Dans cette série, il existe plusieurs nuances, parmi lesquels se distinguent le 430, avec 17% de chrome, utilisé dans les éviers, les tambours de machines à laver et l’intérieur des lave-vaisselle, couverts, l’extérieur des réfrigérateurs, etc., et la nuance 409, largement utilisé dans la fabrication de tuyaux d’échappement d’automobiles ou dans l’usinage nécessitant un usage répétitif.

Nuances d’aciers ferritiques

La série 400 d’aciers ferritiques peut être divisée en différents groupes de nuances :